Sécurité oui, mais hygiène, toujours non...

Publié le par Moris Dia

[via le JPB] : Le "bleu" s´invite aux fêtes de Bayonne

Comme beaucoup, je suis extrêmement dubitatif... Rien, toujours rien, le néant sur l'hygiène. Je ne pense pas qu'on puisse éviter quelconque débordement sans l'installation de véritables barnums à pipi, qu'on trouve partout dans les fêtes populaires en Allemagne, au Danemark, etc. Ce n'est pas 200 sanisettes bien françaises, bouchées en deux heures, contre 144 l'année dernière, pour un million de personnes qui feront progresser le bilan. Quand, à ton troisième verre, tu as une grosse envie et qu'il n'y a que des murs contre lesquels tu patauges pour te soulager, inconsciemment tes limites sont bousculées, tu n'es plus aux Fêtes de Bayonne, tu fonds dans la favella, où les repères n'existent plus. Narcosé par les odeurs d'alcool et de pisse, tu deviens animal...

Nunquam polluta, la devise de notre ville.

[Consulter] : Le Programme des Fêtes de Bayonne

Publié dans Fêtes de Bayonne

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Garneko 26/07/2007 16:09

Le monde change... Les ouvriers ont voté Sarko, les bourgeois mettent des foulards rouges, les CRS deviennent DJ, seule la façon de pisser n'a pas changé..

Prax 26/07/2007 14:14

Lors des premières fêtes, en 1932, les couleurs étaient le bleu et le blanc (Le bleu venait du bleu de travail des ouvriers).Vive les fêtes en bleu (ah bon, ce n'était pas le sujet ?)