Fêtes de Bayonne 2007 - Concours d'affiche

Publié le par Moris Dia

Règlement et bulletin d'inscription du concours sont téléchargeables en ligne.

[Concernant les droits d'auteur] :  

7    REPRODUCTION DES ŒUVRES – CESSION DES DROITS
Le lauréat cédera gracieusement à la Ville de Bayonne l’original de son œuvre ainsi que, en toute exclusivité, l’ensemble des droits d’exploitation, commerciale ou non, de l’œuvre, notamment les droits de reproduction, sur tout support existant ou à venir, et ce dans le monde entier, sans limitation de durée. En conséquence, l’œuvre pourra être associée à l’exploitation des marques déposées par la Ville de Bayonne.

8    EXPOSITION - COMMUNICATION
Toutes les œuvres y compris celle du lauréat pourront faire l’objet d’une communication ou d’une exposition organisée par la Ville de Bayonne sans contrepartie financière.
Les modalités d’exposition des œuvres sont du ressort de la Ville de Bayonne et ne pourront pas être remises en cause par les candidats.

Publié dans Arts

Commenter cet article

Dia 01/02/2007 08:52

[Précisions ] :  en séance du Conseil municipal (ne sais plus la date, en 2006, il faudrait viser les retranscriptions qui devraient être publiques mais ne le sont pas) , répondant à XL qui l'interpellait à ce sujet, le Maire avait rassuré en ce sens et même promis des "surprises" à venir. Tout le monde avait compris que l'affiche serait donc bilingue, voir trilingue (en gascon également)... En réalité, lesdites surprises semblaient juste porter sur l'annonce de cette convention, mais l'affiche y a échappé.

baionan euskaraz 31/01/2007 17:34

c'est bizarre, il me semblait que la ville avait signé une convention sur le bilinguisme et l'usage de l'euskara.

alors comment expliquer l'article 3 du reglement ?
- "Le texte « Fêtes de Bayonne 1er au 5 août 2007 » devra y figurer. Aucune autre mention ou signature n’apparaîtra. Lors de l’utilisation finale du projet lauréat, la Ville de Bayonne ajoutera en bas de l’affiche et en mineur, son téléphone, son logo et son site web en une couleur."

ca nous montre bien la réelle volonté de Grenet
il pourra toujour nous sortir de grand : "MOI j'etait president du syndicat intercommunal pour la culture basque ...'