Des dockers aux toros

Publié le par POY

[ par POY (pseudo), citoyen bayonnais ]
Toujours dans la suite "mais où passent nos impôts ?", retour sur la délibération du Conseil municipal, le 14 décembre dernier, qui officialisait l'appel d'offre concernant la rénovation d'un club taurin au 12, allées Marines. Le coût des dépenses s’élève à 300 000 € (2 millions de francs).
Pourquoi des travaux dans l'ancien entrepôt des dockers ?
Et bien pour y reloger la peña Taurine Cote Basque qui devra dans un avenir proche déménager suite à la démolition de leur local (qui n'est rien d'autre que l'ancienne gare du feu tramway du BAB) et qui fût en son temps rénové à grand frais (me semble-t-il) par la ville de Bayonne (déjà...).
En effet leur local se situe près de l'ancien cinéma le Vauban (anciennement appelé La Féria), et qui à défaut de devenir un centre de congrès, comme l'avait annoncé Mr le député-Maire, doit faire place nette pour assouvir les appétits conjoints des promoteurs immobiliers et d'Henri II. Il est vrai que les salles de congrès sont légion sur Bayonne....
Quant à savoir si après la démolition du bâtiment emblématique d’Izarra, la démolition des anciens abattoirs à saint Esprit, le presque démontage du kiosque de la place Charles de Gaulle, la future démolition également de l’ancien palais de justice rue d’Espagne, la disparition du paysage bayonnais de la Féria est normal ou anecdotique, cela je le laisse au jugement de chacun mais pour ma part je pense qu’on brade le fond de commerce.
Aussi, il est étonnant quand même de voir qu’une association privée soit financée de la sorte avec de l’argent public.
Il est étonnant de savoir qu’en même temps des associations comme Léo Lagrange, qui amène notamment des gamins peu argentés au ski tout l’hiver à des prix modestes, ait vu sa subvention depuis deux ans fondre comme neige au soleil (c’est le cas de le dire).
Comme je le dis souvent, si dans notre belle ville, tu n’aimes pas le rugby, ni la corrida, tu dois digérer difficilement les impôts locaux.
Pour finir le ticket de cantine est toujours à 4.25 € (4.33 € aujourd'hui), le plus cher  du pays basque et sud des landes et les jeux pour les bambins habitant en centre ville sont tellement minables, qu'il faut aller jusqu'à Biarritz afin de trouver quelque chose de potable.

POY

Publié dans Politique

Commenter cet article

Patxi 28/04/2007 23:39

Voici une une histoire triste à pleurer à mettre en écho avec cette subvention honteuse pour ne pas dire plus!Il était une fois une association bayonnaise qui s\\\'appelait EBAKI :350 membres,plusieurs salariés et une dizaine d\\\' intervenants rémunérés, 10 ans d\\\'existence, avec un véritable rôle social et culturel puisqu\\\'elle formait et enseignait toutes sortes de publics à la musique, à la prise de son, à la musique assistée par ordinateur et à la PAO voir www.ebaki.org pour mieux la connaitre.Une asso qui ne faisait pas de vagues sinon son travail.Une sorte de conservatoire de musique pour les musiques actuelles.En plus de ses activités habitueles elle était porteuse d\\\'un magnifique projet validé par l\\\'Europe et les plans de coopération transfrontaliére Leader 2(1millions de franc octroyé), un projet en partenariat avec Bilbao et Bordeaux pour la réhabilitation d\\\'un Thonnier  traditionnel en studio d\\\'enregistrement et de répétition de musique qui aurait du naviguer sur toute la côte aquitaine et basque pendant 6 mois.La mairie qui pretait un local à l\\\'association à un jour sans arguments ni raison décidé d\\\'arreter d\\\'aider l\\\'association...et elle est morte car sans toit...pas d\\\'issusvoilà

Isabel 25/04/2007 03:36

Tout le monde proteste mais je n\\\'ai pas lu une seule action contre cet état LAMENTABLE DES CHOSES.ON UTILISSE NOTRE ARGENT pour des futilités, pour des spectacles dégradents et nous ne bougeons pas?Je vais écrire au Conseil Général, au Conseil Régional et au Maire pour leur dire que JE NE VEUX PAS QUE MES EUROS AIENT AUX CORRIDAS! Mes impôts pour aider les démunis, pour les écoles, la Santé Publique, le logement etc. d\\\'accord, mais pas pour ce bizness malsain et cruel!                                                  Isabel                                    

POY 17/04/2007 13:35

Cher(e)s ami(e)s,
A noter que la démolition du cinéma est à ce jour achevée.
On va d'ici trois jours dire en revoir à la centenaire gare du feu tramway du BAB.
Enfin les bungalows qui vont se substituer le temps des travaux de rénovation à l'ancien bâtiment des dockers sont installés et raccordés. (juste à coté du futur siège de la peña taurine cote basque). Qui paye ?
Nous ferons quelques photographies de l'avancement des travaux, puique nous sommes parti prenante dans cette affaire....
Ce sont des travaux pour les "Bayonnais" comme dirait notre ami Henri II....sans aucun souci de clientélisme sournoi.
POY
 
 
 

glen 03/04/2007 14:50

Les 300 000 euros pour le déménagement d'une seule association sont aussi révolatnst que la subvention supplémentaire de 100 000 euros à l'aviron bayonnais, pour payer des transferts de jouer de première catégorie, au moment où le club était dernier du championnat. Bien sûr après avoir fait de magnifiques tribunes et loges qui vont attirer les investisseurs.
Un peu de décence et de modestie auraient été les bienvenues. Et quand j'entends que l'AB joue pour s'amuser, compte tenu de ce que cela nous coûte à nous contribuables bayonnais, et du fait que le rugby soit devenu professionnel, nous sommes en droit d'attendre autre chose comme résultat. Et oui, nous avons notre mot à dire sur le gaspilage d'argent envers l'Aviron Bayonnais.
Pendant ce temps là, aucun politique culturelle, les subventions aux associations populaires baissent....
 

edouard 02/04/2007 20:38

Parmis les "priorités prioritaires", on pourrait citer l'immeuble boulevard alsace-lorraine qui est dans un état lamentable, et qui abrite plusieurs associations ainsi que le CCAS de Bayonne. La démolition est prévue, côté CCAS il semblerait qu'ils aient trouvé un nouveau local, et pour les autres ?