Ulrich Bayonne

Publié le par Moris Dia

Le cas d'un lycéen sans souci, arrêté pour être reconduit au Congo, pour lequel RESF appelait au plus large soutien vient finalement d'obtenir gain de cause, comme le rapporte Libération du jour (mais les commentaires sous ce papier font froid dans le dos, de quoi franchement nous inciter à ne pas relâcher la pression, tellement l'ostracisme semble se généraliser et risque de nous réserver de mauvaises surprises. C'est pesant la connerie).

Publié dans Juris

Commenter cet article