Séance électrique

Publié le par Moris Dia

Autant vous dire que je n'ai pas du tout assisté au même Conseil municipal que Sud Ouest, hier soir... Les rapports présentés ont fait l'objet de vives critiques de la part de l'opposition et, en retour, hormis les galéjades habituelles, il y a eu un vrai pétage de plombs qui a même entraîné une interruption de séance. Je vais tâcher de partir à la pêche aux réactions et d'y revenir ces jours-ci. 

Publié dans Politique

Commenter cet article

Moris Dia 22/12/2006 12:48

Re-bonjour,Il est évident qu'une retransmission video des séances du Conseil apporterait aux citoyen(ne)s un véritable éclairage sur la réalité des débats et des échanges qui ont lieu. Je ne peux qu'aller dans votre sens, celui d'une plus grande transparence. J'ai déjà donné mon sentiment sur ce blog. Pour, nous habitant(e)s qui venont assister au conseil et essayons de suivre la vie de notre cité, il nous serait également utile de pouvoir obtenir (par un téléchargement sur le web ou par email), à l'avance un exemplaire des délibérations prévues (les photocopies sont chères, peu écologiques et interdisent une plus grande diffusion de l'information).  D'autre part, de nombreuses délibérations font état d'annexes ou de documents joints, dont nous n'avons jamais connaissance (ni les journalistes ? ) et qui nous permettraient de mieux comprendre les enjeux de ces délibérations, d'en parler, d'en débattre et faire remonter notre sentiment auprès des élus. Les blogs dits "citoyens" fleurissent un peu partout, signes d'un besoin d'expression et de partage. Il faut encourager le développement de ces outils et inviter les élus à y intervenir. Merci pour votre commentaire.

Colette Capdevielle 22/12/2006 12:18

Effectivement nous n'avons pas assisté au même conseil municipal jeudi dernier. qu'une partie de la presse.Après quelques remarques déplacées à ses colistières,  des réponses caricaturales aux élus de l'opposition sur  le dossier TGV,Jean GRENET a "pété un cable ".Alors que je manifestais ma surprise que les élus d'opposition n'aient pas été invités à l'inauguration d'un ensemble immobilier à BAYONNE dont le promoteur est Robert ALDAY, en demandant à Jean GRENET de bien vouloir l'en informer  " compte tenu des liens qu'il a avec  celui-ci", Jean GRENET s'est levé d'un bond de son fauteuil, a hurlé vers ses colistiers qui ne s'étaient pas levés "levez-vous ! ",  fabriquant ainsi un incident. Une semaine après je me demande encore  pourquoi une telle nervosité, un tel manque de maîtrise, du surmenage peut être alors qu'il n'y avait aucun sous entendu dans mes propos. Quand j'ai parlé de "liens" je voulais évoquer les relations normales entre un élu et un promoteur immobilier dans le cadre de leurs missions respectives. Depuis plusieurs mois Jean GRENET avait modifié son comportement vis à vis des élus d'opposition,  il nous écoutait, répondait à nos questions, nous pouvions avoir un débat démocratique à peu près correct sur les sujets municipaux. Dans ce contexte les conditions d'exercice d'un mandat  d'élu municipal d'opposition deviennent très difficiles. Vivement que les séances des conseils municipaux soient transmises en direct  et en intégralité sur le net. Un vrai progrès démocratique puisque la loi prévoit que les séances des conseils municipaux sont publiques !  Colette CAPDEVIELLEConseillère MunicipaleGroupe Gauche Plurielle

Dia 18/12/2006 10:01

Il y avait une camera dans le public. Peut-être aurons nous droit à quelques images ? 

Bixop 16/12/2006 21:02

Alors, quels poissons dans le filet du pêcheur..

zirikolatz 16/12/2006 16:54

il semble que Mme Capdevielle ait voulu chanter la célèbre chanson de Luis mariano"la belle de cadix"mais elle s'est trompée au refrainau lieu de "txik a txik ayayay"elle aurait dit "txix atxik aie alday"