Mac me tue

Publié le par Dia

Bon… Je suis à Paris… Jusqu’à fin juillet. Il fait je ne sais pas combien, 35°, 40° ? J’ai plusieurs problèmes dont un gros de blogguerie. Je suis arrivé ici pour travailler sur un film américain et nous avons eu notre réunion « mise en scène » ce matin. Pas le droit de parler du film, pas le droit de donner le titre, pas le droit de photographier, pas le droit de dire où c’est, pas le droit de citer les acteurs, ni le bouquin, rien… Toute allusion bloggable serait immédiatement pistée par les moteurs de recherche puis retransmise au Grand Pratarafura du film et je serais congédié sur le champ… Donc pas de commentaires sur le blog non plus, que dalle, je censure (merci de respecter pour celles et ceux qui savent) !

Deuxième problème : il n’y a que des Mac autour de moi, des ipod, des shuffle-machins, des airports et j’en passe. Je mets à peu près le double de temps à faire ce que je fais d’habitude. Il faut tout faire avec un doigt. Il n’y a pas de souris. Et quand il y a une souris, il n’y a pas de molette ! Imagine un peu un tableau excel à 3 entrées, sans souris et sans molette ? Non, c’est inimaginable. Et, clou de la technologie, mon appareil photo n’est pas reconnu, le problème est réglé, le bayonnais est ligoté.

Sorti de cette petite réunion, je suis passé en repérage au Tribunal de Paris où a lieu demain l’audience publique du blogger Christophe Grébert accusé de diffamation par l’ex suppléante de Sarko, la Maire de Puteaux. En fait, je me suis dit que c’était un endroit frais pour m’enfiler mon panini. Par curiosité, j’ai parcouru la liste des audiences du jour de la 17ème chambre correctionnelle : Jean-Marie Messier, François Pinault, Bruno Gaccio, le fils Pasqua, Bellemarre, ouaaah…

Pas besoin d’aller à Cannes sur la croisette, au Queen ou à Davos pour rencontrer des stars, elles sont toutes à la 17ème chambre !

AAArgh... Sous Mac, je peux pas non plus justifier les textes, ni régler la taille de la police, aucune option de mise en forme du texte n'est disponible. Je file en banlieue, corriger tout ça, c'est décidé.

Publié dans Arts

Commenter cet article

pierre 20/06/2005 17:11

Mon pauvre vieux, j'aurais pu te passer un portable !
Faut demander !