Un portrait de Gabi Mouesca

Publié le par Moris Dia

[Lire] : dans Le Monde du jour.

Publié dans Juris

Commenter cet article

Nina Iker aita ama 03/05/2006 09:17

Barkatu,sobera irakuri dut ...  Ados Bai ostiralean arratsaldeko 19:00 etan EKIn Biarritzeko eta larunbatean arratsaldeko 16:00 etan ELKARean Baionako eta ... pott

Nina Iker aita ama 03/05/2006 07:54

Egun on Xan,
OK pr les liaisons gatuzain eta gero poloko lagunak, milesker et ton site est magnifique, plein de couleur et de paroles que j'aime boire là aussi ! Bon, Gabi m'a dit 16 hrs samedi ... je lui redemande et je vous tiens au courant, @+ eta ez ahantz pottaaaaak   :)

le plébéien bleu 02/05/2006 18:03

Coucou Elise q:o)Justement j'en causais dans mon commentaire ci-dessus, de prison.net. Il suffisait de cliquer sur Gatuzain pour voir la fiche éditeur du livre, et en cliquant que la zolie photo montage de Gabi on allait sur le site de Poloko Lagunak. Vala. Sinon, moi j'ai compris que le rendez-vous était donné pour 19 heures, vendredi, à Eki. Si on a un week-end pourri, j'y serais. Sinon je serai en vadrouille avec ma Dulcinée sur ma Rossinante.Bises.Xan

Nina Iker aita ama 02/05/2006 08:00

Gabi présente "la nuque raide" ce samedi 6 mai à ELKAR Baionan à 16 hrs et la veille sera à EKI (librairie Biarritzen), demander l'heure à Paulette 05 59 24 79 64 ... ce bouquin est remarquable et très touchant : d'abord son enfance, son ama Ana, ses proches et pr ts ceux et celles qui ont fait un long parcours avec lui et aussi et surtout pr ttes et ts ses compagnons de lutte; le moment qui m'a été le plus émouvant est le bon commentaire concernant la ama de Popo qui attends tjrs la vérité sur la disparition de son fils ... Un avant, pendant, après ces années d'incarcération ... une lecture qui se boit comme un bon p'tit lait ... bien vitaminé ! un bon coup de rétroviseur ... Avec "son" comité de soutien le "Poloko lagunen elkartasuna" (je précise tt de même que les ts les preso du nord avait un comité de soutien identique "Ahaideak"), un site web avait été créé et de là, un bouquin était sorti "prison @net" ... un témoignage de tous les jours lors de son incarcération. Dès septembre, il cpte revenir vivre Euskadin, retour aux sources ! Pott Zuri Xan eta milesker Gabiren zure idazkaraiko ... @+ ...

le plébéien bleu 29/04/2006 22:50

Bis repetitam. C'est ralant de devoir recommencer un commentaire... Mais, bon, les aléas, tout ça...Je m'y remets donc en espérant juste que ta plateforme ne va pas choisir de planter au moment précis où je poste.Donc, je disais que le nom de Gabi Mouesca ne doit plus évoquer grand chose de précis aux habitués de ton blog et encore moins aux visiteurs non originaires de Bayonne ou du Pays basque, alors, sans photo pour illustrer ta note, je crains que bien peu d'internautes auront, amha, la curiosité de cliquer sur le lien que tu mets vers Le Monde afin de lire le très intéressant article en question. Dommage car, dans ce même article, on peut trouver une très belle photo que je reprends ici (spéciale dédicace) en y incrustant en médaillon un portrait de Gabi réalisé durant ses dernières années de taule, à la maison d'arrêt de Arles, je crois.

Pour mémoire, en cliquant sur la zolie photo tu pourras aller visiter le site qu'avait ouvert Francis Etcheverry, un de ses amis du Polo Beyris,à la fin du millénaire précédent. Je te conseille tout particulièrement d'aller voir les pages de son journal intime en ligne (depuis, ce journal a été publié par Gatuzain).A propos de bouquin, j'allais presque oublier de te rappeler l'essentiel. C'est à dire la sortie de La nuque raide, son recueil d'entretiens avec Diane Carron préfacé par Gilles Perrault.Une ultime info à propos de Gabi, mais à mettre au conditionnel et entre guillemets celle-ci : "il reviendrait vivre à Bayonne à l'automne prochain, et peut-être même dès octobre". Autant te dire que cette occurrence me réjouit au plus haut point et que je suis tout à fait convaincu que nous avons grand besoin de lui ici. Vala. Sinon, les SCUDs de spams, ça fond toujours aussi dru sur ton blog ? Ouais, dernier-dernier truc. Ouais, rencart lundi à la manif. Et si on apéritivait et déjeunait ensemble, à l'issu du rassemblement vindicatif ? Xan