L’ATABAL : les bayonnais(e)s en rêvaient…

Publié le par Moris Dia

L’Atabal est LA nouvelle scène de musiques actuelles du Pays basque, inaugurée fin novembre 2005. Un poil chauvin, je continue à déplorer qu’à Bayonne, pendant ce temps, on eût préféré s’empêtrer la culture avec une guerre de multiplex perdue d’avance. Dubitatif ? Oui, à force de croiser de plus en plus de bayonnais à l’Atabal qui se font la même réflexion et de fouiller le web (lire : l’éditorial d’Enbata, février 2006, en pdf), je n’arrive pas à me faire une raison. J’en ai le yukulélé tout désaccordé et j’avale encore mon mediator quand je repense à Elton John...
 
 
[crédit : Jean Supervielle]
 
L’Atabal, c’est d’abord un beau bâtiment, bien conçu, situé dans la zone d’activité de La Négresse, sur deux niveaux, où l’on se déplace facilement entre la salle de concerts (700 places debout), les loges, le foyer des artistes, la régie, les espaces techniques et … un gigantesque bar (tarifs très modérés, c’est cool) où sont organisés périodiquement des café-concerts.  
 
 
[Les Hurlements de Leo, en concert à l'atabal]
 
Du coup, pendant les spectacles, ça circule dans la bonne humeur ! Il y a toujours deux ou trois groupes peu connus, à découvrir, du coin ou d’ailleurs, en première partie. On se fait tamponner la main à l’entrée de la salle et on peut ensuite librement aller et venir entre le bar, l’esplanade et la scène. Idéal ! Et puis la salle de concerts a une excellente acoustique, est ventilée, on y respire, c’est au poil.
 
 
 
Mais l’Atabal c’est aussi et sutout une véritable structure dédiée aux musiciens.
Ici, on répète et on enregistre dans des conditions pro et pour pas cher (15€ de l’heure pour les résidents du BAB, puis tarifs dégressifs, tous les après-midis jusqu’à 23h). Au total, quatre studios sont équipés (batteries, amplis guitare, clavier, console, micros) : il n’y a plus qu’à se plugger. Le plus grand accueille une régie MAO réservée aux enregistrements et à la réalisation de maquettes.
 
 
 
 
C’est la force de l’Atabal : un véritable outil culturel avec un projet pédagogique et une vocation de tremplin pour les groupes locaux, encadré par des professionnels de la musique qui ont roulé leur bosse et peuvent aussi accompagner et conseiller les groupes néophytes dans leur démarche artistique. Le succès est au rendez-vous, le lieu décolle : les groupes défilent dans les studios (plus d’une quarantaine répètent régulièrement) et il règne une saine émulation.
 
 
[crédit : Jean Supervielle]
 
Et quoi d’autre ? Une salle multimedia avec 5 postes informatiques connectés à internet, avec scanner, imprimantes, camera video, en libre accès pour les adhérents…
 
Merci à Yann, le régisseur de ce nouveau temple, accueillant, disponible, pour la visite guidée et l’enthousiasme de toute l’équipe. C’est de la balle.
 
PROCHAIN CONCERT :
Le 21 avril : TREMPLIN LEHIAKETA
 
L'ATABAL, 37, Allée du Moura à Biarritz La Négresse
Tél : 05 59 41 73 20 - Fax : 05 59 23 38 31
Réservation des studios : 05 59 41 73 25
Carte d’adhérent Atabal : 20€ pour l’année, donne droit à une réduction de 4€ sur les concerts (dont les tarifs avoisinent les 15 €) et un accès libre à la salle multimedia.

Site web : http://www.atabal-biarritz.fr/

Commenter cet article

Orain 01/06/2006 01:02

Un bémol si je peux me permettre : 15 € de l'heure pour répeter c'est trés cher !!! Une répet standart de 4 heures et hop 60€ (400 balles pour les anciens).Et c'est un prix d'ami pour ceux du BAB. Je ne connais aucun groupe local (un temps soit peu sérieux,i.e. répetant minimum une fois par semaine ) qui puisse se le permettre...
Sinon, rien à dire sur le reste qui est top.

Nina Iker aita ama 21/04/2006 20:28

Je confirme : EXCELLENT ENDROIT, accoustique du tonnerre ! et ... Elton John se régalera !
Pili